5 000 à 8 000€ d'aide pour embaucher un alternant : avant le 30 juin 2022 !

Dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », le gouvernement met en place une aide exceptionnelle au recrutement des apprentis.

Vous avez jusqu’au 30 juin, pour trouver votre futur alternant si vous souhaitez bénéficier d’une aide à l’embauche de 8000 €. Versée la première année, cette aide couvrira 80 à 100 % du salaire de l’apprenti.


INELYS SOCIAL, vous explique tout :

Montant accordé : en fonction de l'âge de l'alternant

Condition : une question de délais et de taille d’entreprise

Exception : délais prolongés pour les alternants en "reprise d'étude"

Passé le 30 juin 2022 : aides aux alternants niveau BAC ou inférieur


une alternante se fait guider par sa tuteur sur un ordinateur postable

Montant accordé : en fonction de l'âge de l'alternant

Cette aide exceptionnelle est accordée aux employeurs qui embauche un alternant préparant un diplôme de niveau CAP jusqu’au niveau BAC + 5 :

  • De 5 000 € pour l’embauche d’un alternant de moins de 18 ans.

  • De 8 000 € pour l’embauche d’un alternant de plus de 18 ans.

Versée la première année, cette aide couvrira 80 à 100 % du salaire de l’apprenti. L'aide est versée à l'employeur chaque mois lors de la 1ère année du contrat d'apprentissage.

Exemple : Si l'aide s'élève à 8 000 €, alors l'entreprise reçoit chaque mois 8 000 € / 12 (pendant 1 an).

Condition : une question de délais et de taille d'entreprise

Pour bénéficier de cette aide, l’employeur doit :

  • Faire signer le contrat au plus tard le 30 juin 2022

  • Peut faire débuter l’exécution du contrat au plus tard le 29 septembre 2022

Pour les entreprises de 250 salariés et plus

Il sera question d'atteindre un taux de 5 % de contrats favorisant l’insertion professionnelle (contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation, CIFRE et VIE) OU atteindre au moins 3 % d’alternants (contrats d’apprentissage et contrats de professionnalisation) au 31 décembre 2023. Si l’entreprise n’a pas respecté ces engagements, elle devra rembourser les sommes indues à l’ASP.

Exception : délais prolongés pour les alternants en "reprise d'étude"


Cette aide de 8 000€ est prolongée jusqu'à fin 2022 pour les employeurs embauchant un alternant anciennement inscrit comme demandeur d’emploi. On entend par là, une personne n'ayant pas trouvé de travail en sortie d'étude, après s'être inscrit à pole emploi, et souhaitant effectuer un nouveau cursus scolaire en alternance.

Condition d’octroi :

  • L’alternant doit être inscrit comme demandeur d’emploi pendant au moins 12 mois au cours des 15 derniers mois

  • Accomplir des actes positifs de recherche d’emploi, n’ayant exercé une activité professionnelle d’une durée maximale de 78 heures mensuelles.

  • Le diplôme ne doit pas excéder le niveau 7 (BAC +5) du cadre national des certifications professionnelles.

  • Le contrat d'alternance doit être conclu entre le 1 juillet et le 31 décembre 2022 et peut prendre effet 3 mois après signature.

Passé le 30 juin 2022 : aides aux alternants niveau BAC ou inférieur

Au-delà du 30 juin 2022 seule l’aide unique sera accordée pour les contrats préparant à un diplôme ou un titre à finalité professionnelle de niveau inférieur ou égal au bac (seulement pour les entreprise de moins de 250 salariés) :

  • 4 125 € maximum pour la 1ère année d’exécution du contrat.

  • 2 000 € maximum pour la 2ème année d’exécution du contrat.

  • 1 200 € maximum pour la 3ème année d’exécution du contrat.

 

Vous souhaitez profiter de prestations de conseil RH ? INELYS SOCIAL vous accompagne de A à Z dans vos démarches. Contactez-nous !